Les photos de ce site ne sont pas libres de droit. Veuillez me contacter pour une quelconque utilisation.
Par avance je vous en remercie.

Translate this site

Autoportrait
Qui suis-je

Gérard De Temmerman, terrien depuis 1959.

Je mets mon doigt dans l’engrenage vers 1978 en abordant la photo avec un appareil compact 24×36 automatique Minolta que je conserve environ 3 mois pour m’équiper d’un reflex au potentiel plus élaboré.

Durant une vingtaine d’années, je pratique la photo en solitaire, comme beaucoup d’amateurs avec des périodes plus ou moins inspirées.

En 1998, je rejoins [ACAPI], photo club de mon pays où je découvre la magie du noir et blanc ; ma passion photo se décuple au point de remplir tous mes loisirs.

J’adhère à la [Fédération Photographique de France] en 2001, et j’y occupe des fonctions administratives régionales au sein de l’ [URCO] depuis 2002.

En avril 2008 j’intègre [O2 Le Cercle des Photographes], association de Saint Denis en Val près d’Orléans, qui regroupe des passionnés de photographie partageant leurs compétences dans un but de progression, tout en favorisant la créativité et une approche originale de la photographie.

 

Mon équipement

Minoltiste depuis la première heure, je migre en octobre 2003 vers du matériel Canon (EOS 30, boîtier argentique). En 2005, je découvre les joies du numérique avec un EOS 350D. En 2008, je retrouve le plein format 24×36 avec un EOS 5D. Aujourd’hui j’utilise le matériel suivant:

– Boîtier Canon EOS 6D

– Objectifs Canon 50 mm f/1,4 USM, 85 mm f/1,8 USM

– Zooms  24-105 f/3,5-5,6 IS STM, 70-200 f/4.0 USM L

– Flash Canon Speedlite 550 EX

– un compact Ricoh Caplio GX100, remplacé en 2011 par un Canon IXUS 210 également remplacé en 2012 par un Canon Powershot S100.

– un « hybride » Canon EOS M3 + zooms 11/22 et 18/55 et une bague pour utiliser la panoplie des optiques EF.

Jusqu’en 2005, sur ma « période » argentique, je subis, avec plus ou moins de bonheur, les errances des labos pros pour les tirages couleurs, et j’apprécie la pratique artisanale du labo N&B durant les années 1998 à 2001. Dès 2001-2002 mes dias et négatifs sont scannés sur Minolta Dual Scan IV, en 3200 dpi. Depuis cette date, mes fichiers numériques, qu’ils soient issus d’un scanner ou d’un APN, sont ensuite retravaillés avec PhotoShop ; j’effectue mes tirages pour exposition (tirages A3) sur une Epson 3000. Pour ces tirages, j’apprécie tout particulièrement le rendu des papiers, texturés comme l’Ilford Galerie Smooth Fine Art Paper, ou « barytés » comme le Photo Rag Pearl 320gr d’Hahnemuhle ou l’Ilford Galerie Gold Fibre Silk.

L’avènement du « tout numérique » (de la prise de vue à l’impression) donne une grande liberté au photographe et lui permet de rester le seul acteur de sa production.

 

Mes sujets favoris

Je recherche tout particulièrement les belles lumières, les contre-jours, les perspectives et lignes géométriques, les paysages. J’affectionne les vues offrant un ciel chargé, voir très chargé.

Aujourd’hui je prends plaisir à regarder le quotidien qui m’entoure, qu’il soit urbain ou paysagé, et j’y trouve parfois source d’inspiration.

 

Expositions – Cliquer sur un lien ci dessous pour voir les expositions

– [Mars 2016 au Château de Morchêne à Saint Cyr en Val]

– [Juillet/Août 2012 au Musée photo de Graçay]

– [Mai 2012 au Centre de Loisirs Educatifs à Selles sur Cher]

– [Mars/Avril 2011 au printemps de la Photo à Romorantin]

– [ Avril/Mai 2010 à la Mairie de St Laurent-Nouan]

– [Juin 2009 au Moulin de la Vapeur à Olivet]

– [Octobre/Novembre 2008 à l’ASELQO Orléans Madeleine]

– [Novembre 2007 à Ingré avec le club ACAPI]